La P’tite Bête


Les origines
C’est en 2012, en France, que La P’tite Bête voit le jour, fruit de l’imagination fertile de la créatrice Shiva Shaffil-Bodson.
Avec la naissance de son premier enfant, Shiva s’intéresse au développement des touts petits, à leur interaction avec le monde qui les entoure. Elle constate alors combien le rapport au vêtement et aux jouets est important pour l’épanouissement de bébé et a l’idée d’un concept innovant: le vêtement d’éveil. Celui-ci, pour lequel elle dépose un brevet, s’adresse aux enfants de 0 à 5 ans et consiste en l’association d’un vêtement et d’un jouet par un système de velcro.

Des tenues pédagogiques
La P’tite Bête adapte tous ses vêtements aux âges auxquels ils sont destinés.
Pour les nouveaux nés, les jouets sont simples et principalement voués à stimuler l’imagination des adultes afin qu’ils interagissent avec bébé. Ils agitent le jouet, le font bruisser, retenant l’attention de ce dernier. Du 3 au 6 mois, les jouets sont conçus pour les bébés allongés qui peuvent les mâchouiller, tandis que ceux pour les 6-12 mois peuvent être manipulés par des petites mains plus mobiles… A chaque âge sa spécificité, les jouets se compliquent et évoluent en fonction du développement de l’enfant pour l’accompagner au mieux.
Côté design, la couleur et l’humour jouent évidemment un rôle primordial avec en guest star tout un bestiaire d’animaux stylisés. Cependant, le liberty s’invite dans la garde robe des fillettes pour lui conférer une touche d’élégance et de délicatesse. Chez les garçons, les rayures et les carreaux apportent, eux aussi, leur petite touche traditionnelle.

L’avis des stylistes
Voilà une marque inventive qui a su voir au-delà de la notion d’habillement pour faire de chaque tenue une opportunité de jeu et d’éveil. Les jouets, bien pensés et sans danger, deviennent des compagnons fidèles pour les enfants qui peuvent les amener partout avec eux grâce au système de velcro. Ils nourrissent leur imagination et incitent à l’interaction entre adulte et enfant et entre enfants eux-mêmes.
On apprécie également le fait que la créatrice n’ai pas pour autant négligé le design des vêtements au profit du jouet. Petites blouses, robes, pantalons ou T-shirts sont un savant équilibre entre élégance et fraîcheur pour lequel, chacun et chacune, ne devrait pas tarder à craquer…